Le BIO

La consommation de BIO progresse de 20% chaque année.

Finalement, les légumes BIO on en trouve dans tous les supermarchés mais l'étiquette BIO ça ne fait pas tout. Savoir ce que l'on mange est important aussi, surtout pour l'écologie.

 

Quelle est la difference entre une poire BIO provenant des vergers voisins et une mangue BIO qui arrive du Brésil en avion après avoir travers  l'Océan Atlantique pour arriver dans votre assiette ?

Le voyage de la mangue aura relaché dans l'atmosphère 1000 fois plus de gaz à effet de serre que les quelques kilomètres parcourus en voiture pour aller chercher la poire. Et même si les 2 productions sont labelisées biologiques, l'impact sur le transport n"est pas du tout le même.

 

En agriculture biologique, pas question d'utiliser des produits chimiques de synthèse. Pour recolter autant de légumes, les agriculteurs passent beaucoup de temps à retirer les mauvaises herbes à la main ou à l'aide de machines. Ils luttent en permanence contre les insectes qui ravagent les cultures. Ils alternent donc régulièrement le type de culture sur la même parcelle pour éviter la prolifération des ravageurs et des maladies, plus communément appellée la rotation des cultures. De plus, cela limite l'utilisation d'engrais car certaines plantations enrichissent naturellement les sols en substance nutritive qui profite aux cultures suivantes. Si besoin, les agriculteurs répandent uniquement des engrais naturels BIO tel que le fumier des chevaux par exemple.

 

Les fruits et les légumes BIO contiennent plus d'antioxydants et notamment plus d'omega 3. Ces derniers sont des acides gras essentiels au corps que l'on trouve dans les oeufs et la viande.
Il y en a particulièrement dans les produits consommés par les animaux qui ont une alimentation importante en paturage ou en graine de lin.
En agriculture biologique, les animaux d'exterieur, comme les vaches, les poules pâturent beaucoup et permettent d'obtenir plus d'omega 3 dans les produits issus de l'agriculture biologique que dans l'agriculture conventionnelle.
L'Inserm évoque également que manger régulièrement du BIO diminue de 25% le risque de cancer. Cela s'explique par une éradication des pesticides ainsi qu'une plus grande concentration de micro nutriments.

 

Localisation

Mentions légales

Siret : 418 457 248 00031

Obtenez un rendez-vous

Contactez-nous dès maintenant en utilisant notre formulaire de contact en cliquant ici

 

S'inscrire à la Newsletter

Please enable the javascript to submit this form